RACHIS ET VERTICALITÉ

MÉCANIQUE THORACIQUE ET ORTHOPEDIQUE

OUVRIR C’EST REDRESSER ,  REDRESSER C’EST OUVRIR

Association entre le mécanisme à la fois latéral et longitudinal qui ouvre, et le mécanisme longitudinal postérieur qui redresse . Musculature respiratoire et articulation des systèmes costaux-vertébraux . Amélioration de la respiration profonde antérieure  et redressement axial de la colonne.

APPUI COMMUN POUMON COLONNE

Un poumon affaissé , une cage thoracique aplatie, des côtes coincées et abaissées accompagne immanquablement la cyphose. Colonne et poumon se prêtent un mutuel appui.

LE POUMON C’EST LE SCULTEUR CACHE

Pas de transformations possibles de la cage thoracique sans inspiration profondes, c’est en effet le travail de remplissage du poumon qui, de l’intérieur, brise les fibroses et autres raideurs périphériques.

LA ZONE INGRATE EST LE CENTRE DU PHENOMENE

la zone ingrate du tronc, c’est la pile de vertèbres bloquées dans le segment dur du thorax,  privée de grands mouvements car entrecroisées avec les côtes qui leur donnent une rigidité qui devient complète avec l’âge, ou les travaux et autres mauvaises positions.

“Ouvrir c’est se redresser, redresser c’est s’ouvrir. Association entre le mécanisme à la fois latéral et longitudinal qui ouvre et le mécanisme longitudinal postérieur qui redresse”.

D4 D10

Le parfait épanouissement respiratoire dépend de bien des facteurs et d’abord de la liberté parfaite des articulations du tronc.

C’est de son déblocage que dépendent la détente thoracique, l’écartement et la montée des côtes, la perfection du remplissage aérien.

La respiration est un acte articulaire plus encore que musculaire.

MECANIQUE ORTHOPEDIQUE  CIBLES MUSCULAIRES


HOMME ARRIERE :

- Estenseur

- Rôle : lever, relever, se monter et se dresser.

- Dominante en haut.

- Tonique (immobilité).

- Psychique, personnalité et conscience de soi.

- Jamais au repos (nuit ).

HOMME AVANT :

- Fléchisseur.

- Rôle : tordre, écraser, étreindre, se raccourcir, s’abriter et fléchir.

- Clonique (mouvements).

- Utilitaire (souvent au repos).



Ouvrir, se redresser

Posture

Rééducation

Osthéopathie

LE K DE TISSIE

La branche verticale du K c’est la colonne dorsolombaire

Le point de rencontre  du K se situe entre L1 .L2

Là s’attachent :

Le diaphragme

Branche oblique haute

Courbe ouverte en avant

Le Psoas

Branche oblique basse

Courbe ouverte en arrière

A la limite des deux mondes

cardio-respiratoire/élimino-digestif


D6 .D12/L1 .L2

Ces vertèbres portent des éléments nerveux: splanchnique, phrénique, des centres sympathiques , les ganglions et plexus